La Vallée de la Vesle

Ce bassin versant d’une superficie de 1 480 km², est constitué à 71,86 % de « territoires agricoles », à 28,11 % de « forêts et milieux semi-naturels », à 6,69 % de « territoires artificialisés ».

La Vesle est un affluent de rive gauche de l'Aisne et un sous-affluent de la Seine par l'Aisne puis par l'Oise. De 139,4 km de longueur, la Vesle prend naissance à Somme-Vesle, à 153 mètres d'altitude. Elle finit par se jeter dans l'Aisne au niveau de Condé-sur-Aisne, à l'altitude 43 mètres. C’est une rivière assez longue, présentant par ailleurs un faible débit, donc très fragile.

La Vesle traverse ou longe d'amont en aval cinquante communes, comprenant sur le Grand Reims : Sept-Saulx, Val-de-Vesle, Beaumont-sur-Vesle, Prunay, Verzenay, Sillery, Puisieulx, Taissy, Reims, Tinqueux, Saint-Brice-Courcelles, Champigny, Thillois, Merfy, Châlons-sur-Vesle, Trigny, Muizon, Prouilly, Jonchery-sur-Vesle, Vandeuil, Montigny-sur-Vesle, Breuil, Romain, Courlandon, Magneux, Baslieux-lès-Fismes, et Fismes.

La Vesle est longée par le canal de l'Aisne à la Marne, entre la commune de Sept-Saulx, au sud-est, et la ville de Reims, au nord-ouest.

Deux Zones Naturelles d'Intérêt Écologique, Faunistique et Floristique (ZNIEFF) importantes ont été décrites le long de la Vesle. La première est dénommée Les grands Marais du Val de Vesle de Prunay à Courmelois et s'étend sur 400 hectares en amont de Reims ; la seconde beaucoup plus étendue porte le nom de Vallée de la Vesle de Livry-Louvercy à Courlandon, comporte 2 682 hectares et s'étend tant en amont qu'en aval de Reims, y compris des terrains de la ville elle-même.

La Vesle a environ trente affluents dont :

  • La Noblette sur 22 km prend sa source sur la commune de Saint-Remy-sur-Bussy ;
  • Le Cheneu, 12,2 km traverse les communes de Mourmelon-le-Grand, Saint-hilaire-le-Grand, Mourmelon-le-Petit et Livry-Louvercy ;
  • La Prosne, 13,3 km traverse les deux communes de Prosnes et Val-de-Vesle ;
  • Le Rouillat, 11,1 km sur les communes de Champfleury, Chamery, Villers-aux-noeuds et Reims ;
  • La Muire, 4,2 km sur les communes de Bezannes, Tinqueux et Reims ;
  • La Fosse, 1,6 km à Muizon en rive gauche ;
  • L'Ardre, 39,4 km est son principal affluent. Il conflue à Fismes, en rive gauche.

Jadis, deux autres cours d’eau alimentaient la Vesle dans Reims, Le Ruisselet et La Folle Peine.

Du point de vue piscicole, la Vesle est classée cours d'eau de première catégorie depuis sa source jusqu'à Prunay. Au-delà, elle est classée en deuxième catégorie. Dans la section de première catégorie, les zones de frai ont malheureusement disparu. L'ensemble de la rivière ne doit sa population piscicole qu'au réapprovisionnement effectué par des sociétés de pêche. Les principales espèces qu'on y trouve sont le brochet, la carpe, le chevesne, le gardon, le goujon, la perche, la tanche. Dans la partie supérieure de son cours (première catégorie), il y a des truites fario issues de l'élevage, et des sandres.

Un Schéma d’Aménagement de Gestion des Eaux (SAGE) cohérent : Aisne, Vesle, Suippe existe.

Les enjeux du SAGE sont les suivants :

  • Gestion quantitative de la ressource en période d'étiage
  • Amélioration de la qualité des eaux souterraines et des eaux superficielles
  • Préservation et sécurisation de l'alimentation en eau potable
  • Préservation et restauration de la qualité des milieux aquatiques et humides
  • Inondations et ruissellement
  • Gouvernance de l'eau

Il est porté par la Commission Locale de l’Eau (CLE), avec le soutien de la cellule d’animation du SIABAVE.