Gouvernance et respect du grand cycle de l’eau

Le territoire du Grand Reims présente une grande diversité d’espaces : urbains, ruraux, arborés, agricoles et viticoles … Il couvre aussi 3 vallées :

  • La vallée de l’Ardre
  • La vallée de la Suippes
  • La vallée de la Vesle

La gestion de l’eau et de l’assainissement à l’échelle du Grand Reims, riche de ses acteurs attachés aux territoires, constitue une opportunité pour la qualité et la quantité de l’eau, qu’elle soit en surface ou souterraine.

Parce que nous dépendons les uns des autres …

  • Les traitements raisonnés dans les vignes, les champs, les espaces verts et les jardins peuvent éviter l’apparition de substances indésirables dans nos eaux souterraines
  • La performance de la collecte et  du traitement de nos eaux usées (à la Station d’épuration ou sur une installation autonome – « fosse septique ») permet d’améliorer la qualité des eaux de surface – nos rivières
  • Le développement de la biodiversité permet la prévention des phénomènes d’érosion, assure une meilleure maîtrise des ruissellements et contribue à limiter les risques d’inondation …

Parce que l’eau que nous buvons a plus de 4,6 milliards d’années …

  • Elle s’évapore, se condense, précipite et ruisselle, mais c’est toujours la même eau
  • Dans son grand cycle perpétuel, elle est sensible à toutes les pollutions présentes dans les espaces qu’elle traverse : l’air, le sol
  • Le sol constitue aussi un excellent filtre naturel, comme une éponge l’eau s’infiltre et s’y accumule pour constituer la nappe phréatique, alimentée en partie par l’eau infiltrée de nos rivières …
  • Après pompage, cette eau sera canalisée et consommée dans tous les foyers du Grand Reims.

La mise en place d’une stratégie commune et la concertation de l’ensemble des acteurs du territoire sont nécessaires à la mise en place du meilleur service aux habitants dans le respect du grand cycle de l’eau.

Retour