Protéger nos ressources en eau

Les 300 000 habitants des 143 communes du Grand Reims sont alimentés en eau potable par plus de 40 captages.

Ces captages puisent l’eau dans la nappe phréatique de la craie.  Les nappes souterraines sont alimentées (directement ou indirectement) par l’ensemble des eaux de surfaces (rivières, eaux de ruissellement, lacs, etc.) dont la qualité est influencée par les activités humaines. Ainsi, les pollutions de surfaces impactent l’eau souterraine que nous buvons. C’est pourquoi il est important de tout faire pour protéger cette ressource vulnérable.

Une goutte d’eau qui tombe sur le sol, va ruisseler, s’infiltrer et entraîner avec elle, les molécules qu’elle rencontre (nitrates, pesticides, hydrocarbures, etc.) vers la nappe phréatique.

Lire la suite ...

L’infiltration peut prendre plusieurs années, ce qui explique que l’amélioration de la qualité de l’eau, comme sa dégradation, prend du temps. L’eau est pompée dans la nappe à partir de champs captants, qui se trouvent souvent en fond de vallée, où l’eau est la plus facile à prélever.

Presque toutes les activités humaines peuvent avoir un impact sur la qualité de l’eau. En effet, l’agriculture, la viticulture, l’élevage, l’industrie, mais aussi l’agglomération elle-même à travers les pratiques quotidiennes de chaque habitant (traitement des jardins, déchets dans les caniveaux etc.) génèrent des pollutions. L’ensemble de ces pollutions, qui peuvent être de différents types, s’accumulent dans le milieu naturel et contribuent alors à la dégradation de la qualité de l’eau.

Les actions curatives :

Plusieurs champs captants du Grand Reims présentent des teneurs élevées en pesticides et/ou en nitrates, qui dépassent parfois les normes de qualité. Afin d’assurer une bonne qualité au robinet, il a été nécessaire de mettre en place des actions curatives :

  • Création d’unités de traitements spécifiques pour éliminer les pesticides (Exemple : Usines de Couraux, de Beaumont sur Vesle et des Petites loges)
  • Création d’unités de traitement pour éliminer les nitrates (Exemple : Usine de Villers-aux-Nœuds)
  • Recherche de nouvelles ressources de bonne qualité (Exemple : nouveaux captages à Avaux à 25km de Reims pour alimenter Reims)
  • Fermeture de captages (Exemple : fermeture du captage alimentant Chenay, Merfy et Trigny en 2017 et raccordement sur le réseau d’eau  potable de l’agglomération rémoise).

Les actions curatives ont une efficacité sur la qualité de l’eau distribuée et non sur la ressource en eau. Ce sont des solutions efficaces à court terme et non durables. C’est pourquoi il a été nécessaire de mettre en place des actions préventives.

Les actions préventives :

Afin de préserver et d’améliorer la qualité de l’eau, plusieurs zones sont délimitées autour des captages d’eau potable :

  • Les Périmètres de Protection Immédiate, Rapprochée, et Éloignée (PPI, PPR et PPE) au sein desquels les activités sont règlementées
  • Les Aires d’Alimentation de Captage (AAC) au sein desquels des plans d’action sont mis en place.

Les plans d’action sont mis en œuvre par la cellule de protection de la ressource en eau du Grand Reims, ils comportent un certain nombre d’actions préventives qui visent à modifier les pratiques pouvant être source de pollutions.  Ainsi, la cellule de protection sensibilise, conseille et accompagne l’ensemble des particuliers et professionnels dont les actes peuvent avoir un impact sur la qualité de l’eau, afin d’agir, ensemble, pour une eau de meilleure qualité.

A l’heure actuelle, 8 AAC sont concernées. Cependant de nouveaux plans d’action devraient voir le jour sur d’autres captages d’ici quelques années.

À chacun son action...

Comment agir ?
  • Utilisez des techniques alternatives au désherbant.
  • Bien gérez les  équipements d’eau potable et d’assainissement.
Partenaires techniques
FREDON Champagne-Ardenne
SIABAVE
Comment agir ?
  • Maitrisez vos apports d’intrants.
  • Gérez vos lieux de stockage et vos effluents.

Partenaires techniques
Chambre d’Agriculture de la Marne
Comité Interprofessionnel des Vins de Champagne

En savoir plus...

Comment agir ?
  • Maitrisez vos rejets sur site ou sur chantier.
Partenaires techniques
SIABAVE
CNAMS
Comment agir ?
  • Maitrisez vos apports de produits chimiques, tout en préservant notre sécurité.
  • Gérez les eaux de ruissellement pouvant être source de pollution.
Comment agir ?
  • Jardinez raisonné
  • Faites attention à vos rejets

Partenaires techniques
FREDON Champagne-Ardenne

En savoir plus...

 

Faites-vous conseiller et accompagner gratuitement dans vos projets : contactez la cellule protection de la ressource en eau du Grand Reims.

L’animation pour la protection de la ressource en eau est soutenue techniquement et financièrement par

Retour